Vue aérienne du Carmel de Flavignerot

Prière silencieuse

Soeurs en prière à la chapelle

Au Carmel, chaque matin, nous aimons commencer notre journée par une heure de prière en silence (l’« oraison »).

Pourquoi une heure ?

Une heure pour me mettre en présence du Seigneur, pour réaliser vraiment qu’il est là, Lui, si grand et si proche, et que je suis là devant Lui, avec mes désirs, mes joies, ma confiance en Lui, mais aussi avec mes difficultés, mes fragilités, mes peines.

Une heure pour me taire, pour l’écouter, « Lui qui a tant à nous dire ». L’écouter dans le silence du cœur ou l’écouter dans la Parole de Dieu, méditée dans l’Evangile, contemplée dans la vie.

Le Christ - Giotto

Une heure pour lui parler de tout ce qui m’habite, pour lui dire mon désir de Le rencontrer, de Le connaître, de mieux l’aimer. 

Une heure pour lui confier notre terre : l’immense désir de paix et de bonheur des hommes… une heure pour rapprocher le monde de Dieu.

Une heure pour m’offrir à Jésus et tout remettre dans ses mains.

Une heure ?

Mais pas seulement… car tout au long du jour, à travers nos différentes activités, ce dialogue d’amitié va se poursuivre. Et à 17 h, à la fin de notre travail, une deuxième heure d’oraison nous réunira de nouveau toutes ensemble, dans la joie de chercher Dieu, d’aimer le Christ et de nous laisser aimer… 

Vue du sommet d'une montagne

L'aventure de l'oraison à la suite de Thérèse d'Avila

Prier avec Elisabeth de la Trinité

Elisabeth de la TrinitéPenses que tu es avec Lui, et agis comme avec un Etre qu’on aime ; c’est si simple, pas besoin de belles pensées mais un épanchement du cœur.

MerDans un regard plein d’amour, demeurer avec le bon Dieu..

priere-elisabeth-bPuisque Notre Seigneur demeure en nos âmes, sa prière est à nous et je voudrais y communier sans cesse, me tenant comme un petit vase à la Source, à la Fontaine de vie, afin de pouvoir ensuite la communiquer aux âmes, en laissant déborder ses flots de charité infinie.